6 Pokémon Go hack: meilleures façons pour cheat (Android et iOS)

Triche pokemon go Astuces pour cheat, hack

Pokémon Go a pris le monde d’assaut avec son gameplay innovant en réalité augmentée lors de son lancement en 2016. Cependant, une telle immense popularité a inévitablement conduit certains joueurs à chercher des moyens de gagner des avantages injustes par le biais de hack et cheat pokemon go. Dans ce bref article, nous allons explorer en profondeur certains les plus courants de Pokemon Go hack et triche et examiner de manière adéquate les risques liés à chacun d’entre eux.

Comprendre l’éthique de la triche Pokémon Go

Avant d’explorer les méthodes de triche, il est essentiel d’aborder l’éthique de la cheat pokemon go. Non seulement la triche enfreint les conditions d’utilisation du jeu, mais elle porte également atteinte à l’esprit de fair-play et au sentiment d’accomplissement qui découle d’une véritable progression. Il est donc crucial de prendre en compte les conséquences et de prendre une décision éclairée.

Voici 6 façons de hacks et de triches dans Pokémon Go

Explorons les meilleurs moyens Pokémon Go hack et cheat sur Android et iOS.

Falsification de la position GPS

L’une des cheat les plus utilisées par les joueurs de Pokemon Go est l’usurpation de position GPS. Comme Pokemon Go dépend essentiellement de votre position géographique réelle, le fait de pouvoir faire croire au jeu que vous êtes ailleurs offre des avantages potentiellement considérables. Voici un aperçu plus détaillé :

GPS Location Spoofing

  • Fonctionnalités : Vous pouvez falsifier vos données GPS et vos coordonnées à l’aide d’applications et de services d’usurpation de localisation comme MockGo, qui vous permet de téléporter votre personnage dans le jeu vers n’importe quel endroit dans le monde. Cela vous permet d’attraper des Pokemon exclusifs à certaines régions et disponibles uniquement dans certains pays, d’accéder à des Pokéstops et à des gymnases situés à l’autre bout du monde, et même de faire éclore des œufs à la vitesse de la lumière en imitant les mouvements du monde entier.
  • Marche à suivre : Il faut d’abord télécharger une application ou un service d’usurpation de localisation (en veillant à éviter les logiciels malveillants et à n’accéder qu’à des applications réputées). Après l’avoir installé sur votre appareil mobile, vous pouvez ouvrir le spoofer et rechercher la fausse localisation souhaitée sur la carte. Définissez l’emplacement épinglé et ouvrez ensuite simplement Pokemon Go. Le spoofer actif fournissant de fausses données GPS, Pokemon Go pensera alors que vous vous trouvez à cet endroit dans le monde réel, sur la base des fausses coordonnées (aussi appelé fly dans pokemon go).
  • Applications populaires : Parmi les applications les plus populaires et les plus utilisées par les tricheurs de Pokemon Go, on trouve Fake GPS Free, MockGo, PokeGo++ et LocationFaker. Chacune d’entre elles permet de définir des emplacements personnalisés de manière dynamique et présente des avantages et des inconvénients spécifiques.
  • Risques : Bien qu’incroyablement puissante et tentante, l’usurpation de localisation est explicitement interdite par les conditions de service de Niantic pour Pokemon Go. Elle offre des avantages de jeu fondamentalement injustes en permettant aux joueurs de se « téléporter » n’importe où dans le monde à volonté plutôt que de se rendre physiquement dans des lieux réels comme prévu. En conséquence, l’équipe de développeurs de Niantic a mis en place des systèmes anti-triche avancés qui recherchent activement des modèles de localisation et de mouvement suspects qui indiquent des données GPS falsifiées. Si les systèmes de triche détectent ce qu’ils considèrent comme une usurpation d’adresse manifeste, ils bannissent définitivement votre compte sans hésitation. Et une fois qu’un compte est fermé, il n’y a pas d’appel possible.

Partage de compte

Une autre tactique de cheat courante employée par certains joueurs de Pokemon Go consiste à partager des comptes avec des amis ou des membres de la famille afin de collaborer pour attraper des Pokemon et progresser ensemble. Il peut s’agir de donner des identifiants de connexion à d’autres, mais aussi, plus sournoisement, de jouer à tour de rôle sur le même compte et de se connecter à partir d’appareils différents. Certains joueurs achètent même des comptes Pokemon Go pré-nivelés en ligne auprès de vendeurs pour passer directement à l’étape de la progression sur un compte prêt à l’emploi. Cependant, selon les règles de Niantic, chaque compte Pokemon Go est strictement destiné à être utilisé par une seule personne. Le partage de compte, sous quelque forme que ce soit, permet aux joueurs d’attraper ensemble des Pokemon et d’obtenir d’autres avantages de jeu, ce qui constitue une violation directe des conditions d’utilisation d’un compte par joueur.

Vérification de la brillance en mode AR

Une cheat technique un peu plus subtile utilisée par les joueurs de Pokemon Go pour prendre l’avantage consiste à désactiver le mode AR lorsqu’ils rencontrent des Pokemon sauvages afin de vérifier rapidement s’il s’agit de variantes rares de couleurs alternatives « brillantes » sans les attraper individuellement. Voici l’explication :

  • Le modèle de Pokemon est généralement superposé dans l’espace réel en mode AR de Pokemon Go, de sorte que vous devez physiquement déplacer votre téléphone pour voir les Pokemon de tous les côtés. Mais lorsque le mode AR est désactivé, le Pokemon apparaît centré sur l’écran.
  • Cela permet aux joueurs de taper rapidement sur les Pokemon rencontrés et de courir après la première animation pour voir s’ils brillent. Si ce n’est pas le cas, ils s’enfuient et passent à la suivante. Cela permet de gagner beaucoup de temps en chassant plutôt qu’en attrapant tous les Mon.

AR Mode Shiny

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une tricherie à proprement parler, certains joueurs considèrent cette technique comme antisportive et légèrement contraire à l’esprit et à l’intention du jeu. Niantic pourrait supprimer la possibilité de sauter les animations d’attrape ou forcer le mode AR un jour, lors d’une mise à jour. Il s’agit donc d’une zone grise pour l’instant.

Capture automatique

Certains joueurs se tournent vers des dispositifs et des applications de capture automatique qui s’appuient sur l’accessoire Bluetooth de Pokemon Go, Pokemon Go Plus, mais avec des logiciels et des scripts de capture automatique modifiés. Ces outils permettent d’attraper automatiquement des Pokemon, de collecter des objets et de faire tourner des Pokéstops sans aucun effort de la part du joueur. En fait, ils jouent le jeu à votre place.

Bien que les joueurs puissent apprécier le fait de jouer en mode « set-it-forget-it », cela permet de contourner le principe de base du jeu, qui est d’attraper activement tous les Pokemon. Et il ne fait aucun doute que le système de détection anti-triche de Niantic peut repérer les schémas de capture automatisés et clairs. Les tricheurs de capture automatique risquent de voir leur compte résilié.

Révélateurs d’IV

Les applications de révélation d’IV comme PokeGenie ont également gagné en popularité pour fournir aux joueurs des informations sur les valeurs individuelles cachées d’un Pokemon, ou IV, sans qu’il soit nécessaire de l’attraper au préalable. En téléchargeant des captures d’écran, ces applications déduisent des données sur les IV permettant aux joueurs de savoir si un Pokemon est parfait à 100 % ou s’il vaut la peine d’être vu avant de lancer une seule balle.

Bien qu’ils ne soient pas interdits, les IV checkers existent dans une zone grise en révélant des informations clés auxquelles Niantic souhaite que les joueurs n’aient accès qu’après avoir investi des ressources pour capturer un Pokemon. Leur statut légal pourrait changer si Niantic décide qu’ils offrent un avantage analytique trop important. Soyez prudent.

Services de transfert de masse

Certains joueurs assidus sont devenus si puissants dans Pokemon Go que transférer manuellement des centaines de Pokemon à recycler pour obtenir des bonbons devient très fastidieux. Pour gagner du temps, des services ont vu le jour, proposant de se connecter aux comptes des utilisateurs et de transférer des Pokemon en masse à leur demande. Cependant, autoriser des services tiers aléatoires, tels qu’un large accès aux rapports, représente un risque énorme. Niantic n’apprécie pas que ces services violent les conditions d’utilisation et pourrait facilement sévir contre eux. Soyez extrêmement prudent avant de donner vos identifiants de connexion à un service.

Risque avant d’utiliser Pokemon Go cheat et hack : Politique des trois coups

Il est important de noter que Niantic applique une politique des trois coups avant de mettre fin définitivement aux comptes pris en flagrant délit de tricherie. Les sanctions sont les suivantes :

  • 1er coup : suspension du compte pendant 7 jours
  • 2e infraction : suspension du compte pendant 30 jours
  • Troisième coup : Résiliation définitive du compte

Si les tricheurs peuvent apporter un gain à court terme, se faire bannir un compte dans lequel on a investi beaucoup de temps et d’argent pour le cultiver est dévastateur. Perdre des Pokemon et des hauts faits rarement atteints est difficile à avaler. Face à la tentation, la prudence est de mise.

Lire aussi : Codes promo Pokémon

Résumé

En résumé, bien que les Pokemon Go cheat et hack tels que les GPS spoofing, les auto-catchers, les IV revelers et autres promettent des avantages, ils violent directement les conditions d’utilisation de Niantic et comportent un risque inhérent de perte de votre compte s’ils sont détectés.

Bien que certains Pokemon Go hack parviennent à passer inaperçus pendant un certain temps, les systèmes anti-triche de Niantic évoluent et s’améliorent constamment, ce qui signifie qu’il est probable qu’un jour le jeu non autorisé soit détecté. Pour une expérience Pokemon optimale et agréable, il est préférable de résister à la tentation et de faire preuve de fair-play en attrapant tous les Pokemon de manière légitime. La satisfaction et la fierté de gagner vos succès honnêtement grâce à votre dévouement et à vos efforts plutôt qu’en trichant sont d’autant plus agréables.

Foire aux questions

Comment avoir un cheat sur Pokémon Go ?

Il existe plusieurs moyens de cheat dans Pokemon Go, tels que le GPS spoofing, les auto-catchers, les IV revelers et d’autres, mais ils violent directement les conditions d’utilisation de Niantic.

Tricher dans Pokémon Go est-il sans danger ?

La triche Pokémon Go entraîne des conséquences, notamment la suspension ou le bannissement du compte. Avant de recourir à des mesures de triche, les joueurs doivent prendre en compte les répercussions.

Puis-je utiliser des applications tierces pour usurper ma position ?

Bien que certaines applications prétendent prendre en charge l’usurpation de localisation, leur utilisation peut entraîner des pénalités sur le compte. Pour préserver la sécurité de votre compte, évitez d’utiliser de tels programmes.

Quel est l’impact de la manipulation de l’intraveineuse sur mon jeu ?

La manipulation de l’IV peut améliorer considérablement les performances de vos Pokémon, les rendant plus redoutables lors des batailles et des raids.

Existe-t-il des moyens légitimes d’augmenter les gains d’XP ?

Oui, la participation à des événements, l’utilisation stratégique d’œufs chanceux et la réalisation de projets de recherche peuvent augmenter les gains d’XP sans avoir recours à la tricherie.

Le multicompte entraînera-t-il un bannissement ?

Le multicompte est une violation des conditions d’utilisation de Pokémon Go et peut entraîner la suspension ou le bannissement du compte.

Les cheat de Pokémon Go brillants peuvent-ils être utilisés en toute sécurité ?

Bien que les rencontres avec des Pokémon brillants soient rares, l’utilisation de triches pour les trouver peut entraîner des sanctions sévères.

A lire également

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *